• Merci pour votre solidarité !

  • Merci pour ces dîners d’été le mercredi soir à Notre Dame de Beauregard !

    Merci aux huit paroissiens qui se sont rendus disponibles les mercredis de juillet et le 19 août pour accueillir à dîner devant les salles paroissiales de NDB, le soir, tous ceux qui le souhaitaient. Les “invités”, paroissiens réguliers ou non, arrivaient souvent avec des plats maisons pour un moment de détente fraternel. On ne savait pas à l’avance qui serait là ou combien de personnes, mais nous étions souvent une bonne douzaine pour un vrai moment de convivialité !  

    “Mercredi soir, en juillet, il y a ceux qui sont déjà partis en vacances, et ceux qui sont restés à La Celle saint-Cloud. Alors c’est trop sympa de se retrouver à la paroisse, pour dîner dehors. Chacun a apporté un plat, ou un dessert, des bouteilles …L’ambiance est bonne ! Un vrai dîner d’amis, heureux de partager cette soirée. Et quand il faut faire la vaisselle (avec la nouvelle machine, c’est une vraie expérience !), tout le monde s’y met ; et on se promet de revenir chaque mercredi…” Alexandre

    Merci aux 4 familles mobilisées ! 

    Merci aux 4 familles de paroissiens qui se sont mobilisées à l’appel d’Etincelle pour successivement accueillir chez eux pendant plusieurs semaines une jeune femme et sa petite fille, de mi-février à mi-août.
    Merci aussi aux 3 autres familles qui se tenaient prêtes à prendre le relais d’août à décembre, relais non nécessaire car la jeune femme a pu rentrer vivre chez elle.

    Merci aussi à cette jeune femme d’être venue sonner au presbytère de NDB et d’avoir, avec son extrême gentillesse et prévenance, offert aux familles d’accueil une véritable rencontre.

    Merci à Paul !

    Paul a recueilli et logé un jeune cuisinier pendant l’été, en le faisant participer à la vie de sa famille .

    Le 13 février dernier, le réseau Fraternel nous sollicitait pour une demande de service un peu particulière. Marwan un jeune homme de 27 ans, cuisinier et salarié dormait dans la rue, entre la station Auber et un vague marchand de sommeil du côté de Roissy. Sa situation était due à des concours de circonstances que la vie réserve parfois à ses enfants. Il attendait ainsi l’issue de sa demande de logements sociaux auquel il a d’ailleurs légitimement le droit. 

    Cette situation nous fut insupportable et disposant de place c’est naturellement que je rencontrais Marwan pour mieux le connaître et lui offrir un toit temporaire. Il accepta avec difficulté “n’ayant pas l’habitude de demander et ayant peur de déranger”. 

    Depuis je remercie le Seigneur tous les jours de m’avoir mis sur le chemin de Marwan. Nos discussions sur sa vie, sa famille, sur la religion (il est musulman), sur son métier et sa passion de la cuisine, (ayant pris soin de nous transmettre quelques recettes et techniques à toute la famille, la qualité de nos repas s’est trouvé nettement améliorée depuis son séjour chez nous) voir sur la boxe dont il a été 4 fois champion de France, furent extrèmement enrichissantes pour toute ma famille et moi même. D’un étranger, Marwan est devenu plus qu’un ami de la famille

    Merci Marwan d’avoir accepté d’habiter chez nous !” Paul