• Ils ont fait Alpha

  • Ce qu'on m'avait dit d'Alpha et qui m'avait donné envie de suivre le parcours, était que ceux qui y participaient étaient un peu de tous horizons et à tout stade de cheminement : tout à fait à l'image de la table où j'étais... Des retraités, des actifs, des gens mariés, veufs, séparés...des convaincus, d'autres qui doutent, où qui ne se sentent pas toujours en phase avec l'église... Et tout ce petit monde a pu échanger en vérité, dans le respect et la bienveillance, sur les différentes interventions que l'on a eues et sur des sujets spirituels profonds, parfois intimes ou quelque peu houleux... Des liens forts se sont tissés entre nous, malgré nos différences et cette diversité a rendu les échanges très riches. Cela m'a permis à moi qui me sens parfois en décalage, où en retrait de l'église, de réaliser que non seulement j'y avais ma place mais qu'en plus, je n'étais pas la seule à avoir ces sentiments.

    Charlotte, La Celle Saint-Cloud

  • Au fond de mon cœur, je redoutais ces séances collectives du groupe Alpha. D’ailleurs, dès le premier jour, je pris place au fond de la salle, le plus loin possible de la petite estrade qui laissait penser que l’on allait nous asséner une vérité éthérée, des dogmes venues directement du ciel, une parole compassée, une somme d’interdits. Je lorgnais vers mes voisins et je ne distinguais aucun signe qui me prédisposait à partager quoique ce soit avec eux. Je me préparais au pire. D’emblée, le premier témoignage sur la prière m’irradiât. L’homme qui parlait ne cherchait pas à embrigader. Vêtu sobrement, il donnait chair à son expérience ; ses mots sonnaient justes et vrais, sans emphase. La prière devenait vie. Tous les intervenants au cours de cette dizaine de séances avaient la même sincérité et, peu à peu, je découvrais que la parole de Dieu était présente, ancrée dans la réalité de tous les jours, vivante. Très vite, j’attendais avec impatience ces jeudis qui nous rassemblaient pour m’imbiber de ce qui m’a permis de dépasser mes préjugés, le goût de continuer mon chemin avec Celui qui est venu uniquement par amour pour nous. Faut-il l’avouer ? Un exposé m’a particulièrement frappé ; celui des dernières interrogations de ceux qui sont en fin de vie. Ils n’ont qu’une seule question à double face qui les obsède : « est-ce que j’ai aimé ? Est-ce que j’ai été aimé ? » Il faut se rendre à l’évidence, il n’y a que l’amour qui compte.

    Michel, La Celle Saint-Cloud

  • Intervenir comme orateur ?
    Quoi de plus important pour moi que de témoigner de ma foi ?
    Pouvoir aider les autres à approcher cet immense bonheur de se savoir aimé de Dieu, accompagné par Jésus, défendu par l’Esprit-Saint ?
    Évidemment c’est une demande que je ne peux pas refuser … C’est extrêmement exigeant ; pas question de la ramener, ou d’endormir l’auditoire. Je dois être vrai, parler de moi et de mes moteurs profonds ; Je dois aussi aller à la source, m’imprégner des textes de la Bible, rester fidèle à l’enseignement de l’Église.
    C’est donc l’occasion d’un réel approfondissement pour moi, d’une recherche de mise en lumière, et de mise en vérité. Et quand je sens que mes paroles ont pu toucher quelques personnes, j’essaye de n’en tirer aucune fierté, mais uniquement de rendre grâce au Seigneur !
    Et je lui demande pardon de mes maladresses ou inexactitudes …

    Un orateur Alpha à La Celle St Cloud

  • Je suis chanteur / musicien professionnel vivant à la Celle saint Cloud. Étant ignorant du Christianisme il y a 3 ans, je me suis intéressé à la vie du Christ à travers les écritures. Le Christ s’est révélé à moi après toute les questions qui tournaient dans ma tête comme: Quel est le sens de la vie ? Pourquoi la souffrance ? J’ai cherché Dieu et je l’ai trouvé. J'ai été touché par le message de Jésus.
    Chrétien et confirmé en juin 2014, Je m'investis dans ma paroisse en tant que musicien. Je veux annoncer la bonne nouvelle. Ma façon à moi, est de le faire par la musique. Par le chant, nous rentrons en prière, nous sommes unis et ne faisons qu’un.
    Je m'investis aussi en tant qu'animateur Alpha. Le parcours Alpha est riche de nouvelles rencontres, de belles discussions à propos de la foi. Le seul fait de m'investir dans ma paroisse, m'épanouit dans ma vie et dans la foi en Christ.
    Ma foi en Christ a changé ma perception et mes idées reçues de la vie. Je suis plus épanoui dans mon travail, dans ma vie de famille et dans mes relations avec les gens. Je vis à travers les paroles du Christ. Il est près de moi à chacun de mes pas. Il est mon Guide qui me donne la vie.
    Finalement Alpha a été une des étincelles pour ma foi. Chaque réunion fut l'amorce de beaucoup d'interrogations qui m'ont fait cheminer vers le Christ.

    Merci Seigneur

    Fred, 34 ans, La Celle Saint-Cloud

  • Comment dire pourquoi j’en suis venue à m’inscrire dans ce parcours? Comment cela s’est passé, ce qui m’a "intéressée" ? Quelle était l’ambiance pendant les repas partagés ? Se fait-on des amis et amies ?

    On sera toujours d’accord pour ne dire que du bien du parcours Alpha dont l’un des points essentiels est le partage. Je voudrais surtout partager ce que le parcours Alpha m’a apporté.

    Pour moi Alpha est comme une histoire dont nous construisons la fin, jour après jour. « Alpha » m’a donné les clés pour redécouvrir, comprendre et accepter une vérité qui était restée à l’abri au fond de mon être. En effet, mon chemin, avant mon arrivée en France, fut semé d’épreuves douloureuses, de ruptures, de la perte d’êtres chers et de l’exil. On peut dire qu’en très peu de temps j’ai vécu « plusieurs vies ». Tout cela m’avait éloignée de ma foi chrétienne, de ma pratique religieuse. Mais un jour, Alpha est entré dans ma vie!

    Dès la première séance, j’ai eu le sentiment de faire un plongeon dans la profondeur de mon être, de mon passé, bref de ma vie. Quand on a un passé comme le mien, on a rarement le temps de se poser la question du « pourquoi», on vit, et nos actes se succèdent les uns après les autres, on est dans le « vivre pour vivre ». Après chaque séance, j’ai trouvé une lueur de réponse aux questions que depuis des années j’avais reléguées à l’oubli. Tous mes rêves et espoirs de mon enfance, adolescence et de ma jeunesse ont ressurgi. Petit à petit, j’ai reconfiguré le socle autour duquel mes valeurs se sont consolidées. Après toutes ces années d’éloignement de ma pratique religieuse, j’ai compris que la foi ne m’a jamais quittée, que le Jésus de mon enfance ne m’a jamais abandonnée.

    J’ai commencé à saisir les sens de ce que j’ai vécu. J’apprends à avoir de la patience, je commence à comprendre et j’accepte sa volonté. C’est mon retour vers le Christ, fondement de vie.

    Le parcours Alpha est la pierre angulaire dans la construction d’un projet de vie dans l’amour et le message du Chris C’est aussi le point de rencontre avec le Christ, pour ceux et celles qui, dans les aléas de la vie, ont connu l’égarement.

    Maria, participante au parcours Alpha de la Celle Saint-Cloud

  • J’ai découvert le parcours Alpha par hasard (merci l’Esprit Saint…) ; j’ai vu une affiche sur une voiture en attendant que ma fille sorte de son cours de danse. Les questions inscrites sur cette affiche m’interpelaient : Pourquoi vivre ? Vivre pourquoi ? Est-ce que la vie se résume à : métro, boulot, dodo ? J’ai appelé le numéro sur l’affiche et j’ai été invitée à venir partager un premier dîner pour découvrir. Je me suis inscrite sur la nouvelle session qui débutait, c’était une façon d’accompagner ma fille qui préparait sa première communion.

    Je suis une ex catéchumène, j’ai reçu le baptême, la communion et la confirmation à 18 ans après avoir fait un parcours de catéchuménat pendant 2 ans auprès d’un catéchète évangélisateur de grand qualité : Guy Daoust, mon aumônier de lycée à Montréal. Mais à 40 ans, on ne se pose pas les mêmes questions et j’ai débuté ce parcours, certaine d’apprendre de nouvelles choses et de fortifier ma foi. Et ça a surpassé mes attentes !!

    • Un accueil incroyable : des tables dressées et décorées avec soin pour une ambiance chaleureuse,
    • Des bénévoles ont cuisiné pour vous, d’autres vous servent, d’autres animent les échange par petits groupes, d’autres encore prient pour les participants, sans parler des baby-sitters pour permettre aux parents de jeunes enfants de venir également. Une incroyable chaîne humaine de solidarité !
    • Un moment d’échange dans le respect des croyances et du cheminement spirituel de chacun. Il n’y a pas qu’une manière de prier ou de lire la Bible. On peut pousser la porte de l’église même si on ne connaît pas toutes ses prières par cœur. J’ai pu poser mes questions sans me sentir jugée.
    • A chaque soirée, un topo est donné par une personne ; c’est souvent teintée d’humour et à coup sûr d’une évidente joie de partager son expérience de croyant.
    • Chaque jeudi soir, je retrouvais des gens qui sont devenus des amis, j’en croise d’autres à la messe. Nous avons partagé quelque chose de fort et chacun en est ressorti grandi.
    • A Alpha, il y a un mélange extraordinaire de convictions, d’âges, de parcours de vie et de foi. C’est un véritable lieu de ressourcement que je conseille à tous pour (re)trouver une lumière éclairante qui guidera sa vie.

    Je pense que dans la vie, il y a des moments où croire devient plus difficile. Rien n’est acquis. La foi a besoin de se fortifier et Alpha est un lieu où votre foi peut se réveiller ou se raviver.

    Je tiens à remercier et à saluer le travail de tous les bénévoles d’Alpha car sans eux cette belle aventure ne pourrait pas exister et j’invite tous ceux que mon témoignage a pu intéresser à venir partager un premier repas avec nous !

    Caroline, 46 ans, Professeur des écoles,
    mère de deux enfants de 9 et 15 ans
    participante au parcours Alpha de la Celle Saint-Cloud