• Burkina Solidarité

  • Le BURKINA FASO, anciennement Haute-Volta, colonie française,
    est situé au centre de l’Afrique occidentale. Son nom signifie
    « pays des hommes intègres ». Sa capitale est Ouagadougou.
    Le pays se classe parmi les 5 pays les plus pauvres de la planète.

    Notre Association BURKINA SOLIDARITÉ a été créée en 1993
    à la Celle Saint Cloud, à la suite d’une réflexion d’un groupe de
    paroissiens sur l’orientation sociale de l’Eglise.

     

    Notre but est :

    • au Burkina Faso, de soutenir le développement de la population, en donnant la priorité aux
      plus démunis,et en privilégiant les actions de développement durable.
    • en France, de sensibiliser les jeunes afin de susciter la compréhension et la solidarité envers
      les pays du tiers monde.

     

    Nos atouts : 

    • la qualité de nos partenaires sur place, Soeurs de l’Immaculée Conception, Soeurs de Ste Marie de Torfou, l’Association ASVS de personnes atteintes du VIH, l’Association SOS PASPANGA, les responsables du village de Kabouda.
    • notre réseau de 200 parrains et donateurs fidèles
    • le soutien de : Fondation CARITAS France, Fondation NAMBITA, Fondation J-M. BRUNEAU, CSVP, Croix-Rouge, Paroisse catholique de La Celle Saint-Cloud, Mairie de La Celle Saint-Cloud, Conseil Général des Yvelines.
    • 98% de nos ressources financent nos projets et actions
  •  

    Quelques unes de nos actions

     

    • Parrainage d’enfants pour financer leur scolarité :
      à ce jour nous parrainons 100 enfants
    • Soutien financier de la cantine de Tampouy,
      banlieue pauvre de Ouagadougou, qui assure à 300
      enfants malnutris un repas équilibré par jour
    • Soutien financier de l’ASVS, Association de personnes
      atteintes du VIH, pour les aider dans leur traitement,
      leur insertion sociale et économique
    • Aménagement d’un centre agro-pastoral à Léo
      (forage, château d’eau, …), qui a pour but de développer
      l’agriculture diversifiée dans la région
    • Construction d’une maternité à Korsimoro, ville de
      45 000 habitants qui ne disposait que d’une
      maternité avant ce projet !