• Lettre d’info Décembre 2019

  • Le sens d'un nouveau départ

    Chaque année, l'Eglise nous propose de reprendre l'itinéraire de foi qui constitue le chrétien.
    En 52 semaines, il nous est tour à tour proposé :
    - Noël pour reprendre conscience du mystère de l'Incarnation,
    - Le Temps Ordinaire pour entendre le Christ nous enseigner et le voir opérer des miracles,
    - Pâques pour faire mémoire du don de sa vie et accueillir la joie de sa victoire,
    - La Pentecôte pour recevoir la puissance de son Esprit,
    - A nouveau le Temps Ordinaire, avec l'Assomption et la Toussaint, pour ancrer en nos vies
    l'amour de notre Dieu, fêter la joie du Ciel, accroître notre désir d'y parvenir un jour.
    Chaque année, cet itinéraire commence par l'Avent. Période de 4 semaines qui conduisent à Noël.
    Période traditionnelle, un peu trop même, peut-être ?
    Car l'Avent nous est donné pour démarrer l'année, en retrouvant du sens.
    - Sens de l'existence. Pour comprendre que nos vies sont faites pour l'éternité. Et ne pas oublier
    que Dieu sera là à leur terme.
    - Sens de nos vies chrétiennes. Pour réaliser qu'elles reposent, d'abord et avant tout, sur l'amour,
    celui dont Dieu gratuitement nous aime. De la crèche à la croix. Par son initiative, sa sortie, son dynamisme, son abaissement.
    - Sens de la fête de Noël. Pour qu'elle soit l'occasion de célébrer Dieu et le miracle de notre existence. Pour que Noël soit l 'occasion
    d'imiter le Créateur avec joie, simplicité, fraternité. L'occasion de bénir la vie. L'occasion d'en prendre soin. Tout particulièrement à
    l'intérieur de chacune de nos familles. Tout spécialement aussi par l'attention que nous porterons aux plus faibles et aux plus fragiles.
    Que l'Avent nous aide à prendre un nouveau départ. Retrouvons le sens que la venue du Christ offre à chacun de nous, à toute
    l'humanité.

    Père Bruno L’HIRONDEL

  • 2 - Actualité de la paroisse
  • 2. Actualités de la paroisse

  • A l’occasion du Mois Missionnaire Extraordinaire demandé par le Pape François, notre paroisse s’est particulièrement mobilisée au service de la Mission par l’évangélisation directe avec deux opérations de porte à porte les samedis 05 et 12 octobre.

    Forts de 2 années d’expérience, nous avons tout particulièrement porté nos efforts cette année, à rendre accessible à tous les paroissiens cette expérience extrêmement riche spirituellement et œuvrant à faire grandir notre fraternité et charité.

    La mobilisation a dépassé nos espérances et nous avons atteint le nombre symbolique de 72 disciples missionnaires dont pour moitié de « novices » en évangélisation ! Nous avons ainsi fait concrètement écho au commandement de Jésus : "En ce temps-là, parmi les disciples, le Seigneur en désigna encore 72, et il les envoya deux par deux, en avant de lui, en toute ville et localité où lui-même allait se rendre. » Luc 10,1-12.17-20

    Quelques témoignages de belles et fortes rencontres faites par de nouveaux « marcheurs » qui ont eu l’audace et la simplicité de se jeter à l’eau :

    "Nous avons rencontré une dame vénézuélienne, un peu inquiète au début mais en même temps très intéressée. Elle nous a confié sa famille et nous avons parlé aussi de ses enfants … Cela m’a beaucoup touché”

    "Je discutais avec une dame et sa fille est venue à la porte reconnaissant ma voix : je l’avais eue en classe à l’âge de 8 ans et elle en a 20 maintenant ! C’était assez magique."

    "Nous avons rencontré une personne veuve qui ne pratique plus mais qui continue de prier. Comme la communion lui manque, nous lui avons proposé de venir à la messe ensemble demain, ce quelle a accepté."

    "Après plusieurs portes fermées, nous avons rencontré Nxxxx qui est atteint de poliomyélite. Nous avons prié ensemble pour qu’il puisse renoncer à la colère et à l’amertume. Il a beaucoup pleuré ... je ne sais pas s’il a été guéri, mais en tout cas, il s’est passé quelque chose de très fort dans son cœur… "

    Voila quelques retours parmi tant d’autres … Bien entendu, bien des portes restent fermées, bien des gens se méfient, mais "nous avons béni les personnes quand elles étaient absentes et prié pour que la paix rentre dans leur maison … et nous avons vraiment senti la différence". Voila peut-être humblement la vraie portée de cette mission : ne pas chercher l’émotion d’une rencontre extraordinaire, mais être sincèrement présent et disponible à tous et à chacun ...

    Nous remercions particulièrement l’équipe d’Anuncio qui s’est déplacée pour nous inspirer et nous donner confiance et force par leur approche jeune et décomplexée de l’évangélisation ! Ainsi que toutes les « petites mains » ayant plié et mis dans les boites toutes les lettres préalablement signées du Père Bruno, annonçant notre passage … Mais aussi et surtout à vous tous qui avez prié durant tout ce mois d'Octobre pour la mission, prière préalable et essentielle à toute Evangélisation.

    Pour ceux et celles qui souhaitent sauter le pas et expérimenter l’évangélisation directe, nous vous donnons rendez-vous au mois de décembre pour une nouvelle expérience de oufs !

    Pour les Marcheurs du Seigneur, Florent, Patricia et Tristan

  • Dés le début de septembre, l’équipe d’accueil du Café Chrétien s’est étoffée de nouveaux paroissiens désireux eux aussi de poursuivre l’évangélisation commencée dans la joie et l’Espérance il y a 3 ans.

    L’envoi d’octobre du mois missionnaire a encore accru le nombre d’accueillants d’une quinzaine de personnes très motivées par cet élan, et le prouvant en restant chaque vendredi de période scolaire de 1 à 3 heures durant, sur le parvis de ND de Beauregard, malgré la pluie et le vent, afin de fidèlement et ardemment témoigner de leur rencontre avec l’amour de Dieu en Jésus Christ.

    Depuis octobre notre action évangélique est aussi soutenue par les prières de personnes qui ne peuvent physiquement se joindre à nous, et qui ainsi, participent elles aussi à la mission. Tous les premier vendredis du mois, nos accueillis peuvent aussi recevoir la prière de guérison dans l’église ou sur le parvis grâce à une équipe de priants paroissiens qui se rend disponible pour prier sur eux.

    Grâce à l'action de l'Esprit Saint, plusieurs personnes bien malades ont vu leurs douleurs amoindries et se sont senties soutenues par ces prières qui consolent et guérissent. 

    ------

    Le café chrétien est une aventure dans laquelle on peut hésiter à se lancer pour ma part, je me suis senti mystérieusement attiré en recevant cet appel... peut-être parce que j'avais demandé qu'on "m'utilise" avec mon temps désormais plus libre...

    Or au lieu d'une appréhension, j'y ai ressenti une joie, totalement Insoupçonnée, celle de partir à la rencontre de gens, pourtant inconnus et de tous horizons

    Les petits échanges avec l'un ou l'autre sont une source d'étonnement réciproque et de gentillesse partagée dont on sort comme apaisé.

    L'envie a grandi en moi d'être à l'écoute, et les rencontres sont aussi l'occasion de réfléchir intérieurement ou à deux sur des sujets inattendus ou sur des situations difficiles : cela élargit notre petit horizon habituel, un peu limité...

    J'éprouve également une sorte d'émerveillement à trouver parfois les mots appropriés pour la rencontre, car je comprends alors que je suis un peu comme un musicien qui ne fait que jouer une partition qu'on lui a glissée et qui n'est pas de lui : ainsi ce jeune qui me confiait ne pas croire en Dieu, et auquel j'ai pu répondre, tout heureux, que ce n'était pas important, car ce qui l'était, c'était que Dieu Lui, croyait en lui. J'ai vu son regard un peu surpris et nous avons parlé ... Cette phrase, trouvée par hasard quelques jours auparavant, m'a semblé subitement n'avoir croisé ma route qu'en vue de cette occasion précise. J'ai compris, en la lui répétant simplement, qu'elle ne venait pas de moi : j'aurais été bien embêté pour répondre et incapable d'une formule aussi belle et juste...

    Pour la suite, je suis ravi à l'idée de découvrir et de jouer peut-être encore d'autres partitions ...

  • Du 1° au 10 novembre, 50 pèlerins menés par le Père Bruno et le Père Peter ont arpenté la Terre Sainte, du Néguev à Jérusalem. Voici leurs témoignages.

     

    Je ne pensais pas pouvoir faire du vide aussi vite pour rentrer en prière, la force du Saint-Esprit et l'Amour de Maman Marie est incontrôlable. 

    Que ce pèlerinage en Terre Sainte, que chaque jour, chaque découverte, chaque Lieu Saint, chacun d’entre nous, chaque visage, chaque regard, chaque lumière, tout cet amour, cette communion, nous porte sur notre chemin de Foi.

    Je ne lirai plus jamais les textes bibliques de la même manière après la découverte des lieux même de la vie du Christ.

    Quelle joie de mettre mes pas dans ceux de Jésus et de découvrir cette terre riche culturellement et spirituellement.

    Un foisonnement de rencontres avec des personnes et des peuples, des cultures et des lieux, des ferveurs et des quêtes, et dans chacune de ces rencontres, le visage aimant de Dieu qui veille sur le grand bazar de l’humanité toute entière depuis la nuit des temps et jusqu’à la fin des temps. 

    Ce pèlerinage est une ode à la Foi et à la grâce de Dieu ! Chaque jour a été un pas vers notre Seigneur et la Vierge Marie sous le regard bienveillant des pèlerins et l’accompagnement spirituel de nos prêtres.

    Oh Terre Sainte, toute petite mais heureuse devant toi, je ne t’oublierai pas, Et essaierai de me souvenir, suivant ceux de Jésus, de chacun de mes pas.

    Ma semaine était formidable avec beaucoup d'émotions.

    Le berger lave le troupeau… Par le fleuve où surgit la Foi, Dans un mouvement souple et lent, Il plonge et replonge trois fois Les corps apaisés, ruisselants…

    Ces dix jours resteront gravés dans ma mémoire et dans mon cœur, tout particulièrement le recueillement et l’émotion ressentis lors des célébrations eucharistiques qui se sont déroulées dans des lieux magiques.

    Bravo pour le pélé 2019 qui donne chaud au coeur aussi bien pour son programme que pour son bel esprit de camaraderie.

    Émouvant pèlerinage sur les pas de Jésus renforçant ma foi, avec des moments où l'on ressent sa présence.

    Nous avons été remplis de l'Esprit Saint en abondance et nous pouvons redire avec une joie profonde : Christ est ressuscité, Alléluia, Il est vraiment ressuscité.

    Eau, lumière, présence de Jésus, foi renouvelée dans le Christ ressuscité.

    Dans le désert minéral du Negev, nous avons trouvé la source vive d'Avedat.

    La solitude du désert et la foule qui se presse au Saint-Sépulcre illustrent la diversité et les contrastes des formes d'expression de la foi chrétienne.

     

    J'ai pu vivre ces dix jours la vie de Jésus avec de très belles messes célébrées dans des lieux magnifiques où la méditation et le recueillement étaient présents.

    Je n'imaginais pas être si remuée par la représentation de l'Annonce faite à Marie.

    Quelle richesse d'ancrer sa foi sur les pas du Christ, de découvrir la variété et la beauté de ces lieux qui éclairent nos évangiles et qui, pour certains, n'ont pas changé depuis 2.000 ans.

    Loin de soi, lâcher son fardeau, confier ses pieds à l'autre, prier avec les autres; souffler, se faire envahir, et revenir apôtre.

    La Bible sur le terrain se fit Bible tout-terrain, ça a été du solide, du très solide.

    Le Baptême fut pour moi le moment le plus fort, en présence des deux colombes

     

    Ce pélerinage m'a renforcé sur l'utilité de la prière. La gentillesse, la sensibilité vis-à-vis les uns des autres dans le groupe a renforcé aussi mon idée de l'importance d'une communication paroissiale.

  • Le groupe des Scouts Unitaires de France à la Celle Saint-Cloud vient d’ouvrir un Feu (filles) et un Clan (garçons) pour les 17-25 ans. Zoom sur le Feu :

    Le Feu c’est l’union de jeunes femmes de 17 à 25 ans autour de 3 piliers : le service, l’aventure, et la vie spirituelle, pour devenir les femmes de demain : libres, engagées, heureuses, aimantes, croyantes ! C’est prendre chacune de nous là où nous en sommes, pour nous mener là où nous pouvons aller. Le Feu c’est apprendre à connaître l’autre, l’exigence et la douceur, c’est avoir le désir et la volonté d’avancer ensemble pour grandir.

    A la Celle Saint Cloud, nous sommes 7 brindilles qui promettent de mettre le feu autour de nous. Anciennes guides, cheftaines ou n’ayant pas fait de scoutisme, nous formons un tout nouveau Feu et prenons nos marques petit à petit. Notre année est rythmée par un service d’année dans une association. Service qui a pour but de nous ouvrir au monde et développer notre sens à l’autre, pour accroitre nos talents qui sommeillent en nous et affirmer ce que nous sommes. Une réelle clé d’épanouissement et de progression sur notre chemin de guide-ainée. Notre année est également rythmée par l’aventure et la vie spirituelle. L’aventure nous permet de nous dépasser toutes ensemble. C’est repousser nos limites par l’effort physique et la découverte ! Elle nous permet de nous affirmer et de souder notre feu.

    La vie spirituelle structure notre année pour prendre le temps de mieux comprendre ce que nous ressentons et faire grandir notre Foi. Nous serons épaulées par un aumônier qui nous éclairera tout au long de cette riche année en perspective. L’été nous partons en moyenne 10 jours en France ou à l’étranger pour servir et vivre une aventure dans la Foi ! Affaire à suivre … aux prochains épisodes.

  • Cette année, le grand projet financé par l’ESSOR a été la création d’une cuisine pour collectivité à Notre Dame de Beauregard. Elle permet d’organiser des repas pouvant aller jusqu’à 100 personnes. Pour répondre aux nouvelles normes très exigeantes, la cuisine comprend quatre zones réalisées entièrement en INOX : la ligne de lavage de la vaisselle, l’évier à légume, la zone de cuisson et de réchauffe et la zone centrale de préparation. Elle offre un outil professionnel à tous les groupes qui organisent leur mission autour de repas.

    Dans l’évangile, Jésus nous montre l’importance des repas, un moment privilégié d’échange et de convivialité : chez Levi, avec Zachée, plusieurs fois chez les pharisiens, avec Marthe et Marie, lors de la multiplication des pains et surtout la Cène. Le verbe « manger » se trouve 33 fois dans l’évangile de Saint Luc.

    Alors, nous aussi, sachons suivre l’exemple du Christ et organisons des repas pour nos groupes paroissiaux ou pour nos familles autour d’évènements religieux.

    Merci aussi d’aider financièrement l’ESSOR pour pouvoir poursuivre les travaux.

  • 3 - Actualité du diocèse
  • 3. Actualités de l'Eglise

  • Dans cette encyclique, le pape explique s’être laissé inspirer par la richesse des réflexions et des échanges du Synode des jeunes, célébré au Vatican en octobre 2018. Il y encourage les jeunes sur le chemin de la foi et de la sainteté. Voici un aperçu des thèmes abordés dans les 9 chapitres de l’exhortation :

    Que dit la Parole de Dieu sur les jeunes ? Dieu a un autre regard sur les jeunes dans la Bible, autre que celui de la société

    Jésus-Christ toujours jeune. Pour être crédible face aux jeunes, l'Eglise a parfois besoin de retrouver l’humilité et d’écouter simplement. Le cœur de l’Église est également rempli de jeunes saints.

    Vous êtes l’aujourd’hui de Dieu. Le cœur de chaque jeune doit être considéré comme une “terre sacrée”. Le pape rappelle aux jeunes qu’il y a une issue dans toutes les situations difficiles et douloureuses.

    La grande annonce pour tous les jeunes. Le Christ te sauve, Il vit !

    Chemins de jeunesse Le pape invite les jeunes à s’appuyer sur l’amitié qui vient du Christ et à s’engager.

    Des jeunes avec des racines. Le pape encourage les jeunes à prendre soin de leurs racines, à ne pas se laisser berner par une spiritualité sans Dieu, une vie sans communauté.

    La pastorale des jeunes se doit d’être toujours missionnaire.

    La vocation. Pour discerner sa propre vocation, il faut reconnaître que cette vocation est l’appel d’un ami : Jésus. La vocation est un appel au service missionnaire envers les autres.

    Le discernement. Le Pape rappelle que sans la sagesse du discernement, nous sommes à la merci des tendances du moment.

    Neuf citations à retenir :

    1. Tu es aimé infiniment 2. Tu peux te jeter avec confiance dans les bras de ton Père divin 3. Son pardon est gratuit : Il nous a aimés le premier 4. Vis pleinement l’aujourd’hui, remplis-le d’amour 5. Vocation : à ses amis, on leur offre le meilleur 6. Ça vaut la peine de parier sur la famille 7. Demande à Jésus de te renouveler 8. Tu ne parviendras pas à la pleine jeunesse si tu ne vis pas dans l’amitié de Jésus 9. En priant, nous lui faisons la place « pour qu’Il puisse agir et puisse triompher » 

  • 4. Coup de coeur
  • 4. Coup de cœur

  • Maison Saint Louis : le Centre de formation « Vivre Parmi Les Autres »

    Dans la Maison Saint Louis située rue du Capitaine Siry, la paroisse accueille depuis 1992 le C.A.V.T. « Vivre Parmi Les Autres » (V.P.L.A.). C’est un centre de formation qui accueille en externat 20 jeunes de 18 à 25 ans, souffrant d’une déficience intellectuelle légère, pour les aider à construire leur projet de vie en mobilisant toutes leurs capacités.

    L’objectif du C.A.V.T. « V.P.L.A. » est de favoriser l’insertion en milieu ordinaire de personnes atteintes de déficiences intellectuelles. Les personnes accompagnées ont besoin de temps et d’un accompagnement supplémentaire pour accéder à un travail en milieu ordinaire ou protégé, et pour développer leur autonomie dans les actes de la vie quotidienne.

    L’accueil s’organise sur la base d’un temps plein du lundi au vendredi. L’établissement est ouvert 220 jours par an. Au bout de 2 ans environ, avec plus de maturité et grâce aux stages, chaque jeune réalise en toute responsabilité le choix d’un métier.

  • Le Foyer Jean Paul II

    A Versailles; la maison Saint Jean Paul II, créée depuis janvier 2017 par une association de parents et la FLS, accueille 7 jeunes adultes en situation de handicap, dont Raphaël âgé de 20 ans, l'un de nos fidèles paroissiens.

    Ils y vivent en colocation, en dehors de leur emploi du temps de la journée, ainsi qu'un week-end par mois. Deux maîtresses de maison, Agnès et Brigitte, veillent sur eux en alternance. Les jeunes participent tous à la vie quotidienne de la maisonnée (chacun y a sa tâche) avec bonne humeur joie, et prière tous ensemble avant le repas du soir. Les jeunes sont très proches et heureux de vivre ensemble.

    On espère voir de plus en plus de Maisons sur le même modèle, de nombreux bénévoles y venant comme les scouts compagnons, pour donner un coup de main et proposer diverses activités aux garçons

    Les Maisons Saint Joseph ne reçoivent pas de subvention, vous pouvez si vous le désirez participer, en versant un don, ou alors proposer votre aide comme bénévoles, vous y serez les bienvenus.

     

  • 5. Coup de projecteur

  • En cette période de fin d’année, nous sommes souvent surchargés et en manque d’idées pour faire plaisir. Voici quelques suggestions de cadeaux.

    Côté LIVRES

    L'abbé Gaultier de Chaillé du PadreBlog a récemment recommandé :

    - Fabrice Hadjadj : "A moi la gloire" (Editions Salvator), un recueil de Conférence de carêmes, qui introduit la gloire comme quelque chose de souhaitable, de solide, d'exaltant, un état de vie à choisir.

    - Pierre Mellot : "Vous ne serez plus jamais seuls" (Éditions Artège), Une réflexion sur la solitude, la vertu de se retrouver seul, la rencontre de soi qui permet la rencontre de Dieu
    - Michael O'Brien : "L'éclipse du soleil" (Salvator), un roman très actuel sur une dictature orwellienne au Canada

    - Bénédicte de Dinechin : "Le couple dont vous êtes les héros face aux défis de la vie" (Quasar), un cahier coach, avec un avis d'expert, pour les couples mariés qui vivent des épreuves et des defis.

    - Camille Dalmas : "Le paradoxe J.K Chesterton" (L'Escargot). L'histoire d'un penseur catholique important qui a vécu une conversion fracassante avec bcp d'humour

    Et nous vous recommandons également : 

    - Appelez-moi Degas, de Gérard de Wallens (de notre paroisse). Il s’agit du texte complet du documentaire L’Impossible Monsieur Degas  (+ les coupes + compléments). Degas raconte lui-même sa vie et son œuvre…

    - Jules-Cesar, d'Anne-Dauphine Julliand, livre dans lequel l'auteur des "2 petits pas sur le sable mouillé" dévoile l'entrelacs délicat d'une relation entre un père et son fils. Chacun des deux doit vaincre ses peurs et repousser les limites du courage. Que serions-nous prêts à faire pour sauver un enfant ?

    - « Élisabeth et Félix Leseur: Itinéraire spirituel d'un couple », de Bernadette Chovelon. L itinéraire étonnant de deux êtres d exception, un livre limpide, passionnant et très actuel, indispensable au moment où la famille est au centre des débats dans l Église.

    - Découvrir le Nouveau Testament en 2h de Jean-Philippe Fabre.

    Dans un langage clair et accessible, ce livre offre une initiation très complète au Nouveau Testament. Le plan s'articule autour de grandes questions qu'un lecteur débutant se pose souvent.

    - Le retour du fils prodigue du père Henri Nouwen : La rencontre fortuite d'un détail du Retour du fils prodigue de Rembrandt, a déclenché chez l’auteur, une quête spirituelle, qui devait l'amener à redécouvrir sa vocation.

    - La consolation de l'ange de Frédéric Lenoir : Hugo, 20 ans, hospitalisé après une tentative de suicide, se retrouve dans la même chambre que Blanche, 90 ans . Entre ce jeune homme qui n'attend rien de la vie et cette femme qui en mesure le prix , un dialogue se noue autour de la vie, de la mort, et de Dieu.
     

    Côté DVD : 

    -  Dieu n’est pas mort, 

    -  Karol Coffret 1 et 2 Jean - Paul Un Saint Pour Notre Temps, L'homme qui devint Pape, Le Combat d'un Pape

    -  Le Pape François : Un Homme de Parole

    Et quelques autres idées ... Une crèche, Des santons...un abonnement à famille Chretienne ,.dès CD ( Uni’T, les petits chanteurs à la croix de bois, amoris cantate...)

  • Agenda
  • Quelques dates à retenir

    • Mardi 3 décembre à SPSP : Hosanna , soirée spéciale avec le Père Franck LEGROS

    • Lundi 9 décembre, Immaculée Conception Vierge Marie à SPSP à 19h : messe d'action de grâce pour Sabine

    • Dimanche 15 décembre à SPSP à 16h : Concert de l'AVENT

    • Dimanche 12 Janvier à NDB à 10h30 : MESSE DE TOUS LES PEUPLES